Projets en cours

Recherche génétique : Unité Inserm Necker

• Nous collaborons avec l’Unité Inserm 781 de l’hôpital Necker depuis 10 ans. Le labo de recherche génétique moléculaire est dirigé par le Dr Asma Smahi. Nous avons notamment soutenu en 2011-12 Elodie Bal, qui prépare un mastère en biologie. Nous continuons notre soutien en finançant des travaux de thèse.
• Objectif des travaux :
• Interaction de la protéine NEMO avec d’autres protéines. Les mutations de NEMO empêchent ces autres protéines de fonctionner correctement, avec en conséquence un impact sur le développement neuronal. Ces dysfonctionnements peuvent être à l’origine d’atteintes neurologiques
• Une protéine NEMO tronquée, n’activant pas NF-κB mais interagissant pourtant avec d’autres protéines, sert de piste d’investigation
• 2 protéines ont été identifiées, impliquées dans les maladies neurologiques, et dont l’interaction avec la protéine NEMO mutée, conduirait à des atteintes autres que dermatologiques
• Publication en cours

Recherche génétique : IGB – Naples

• Après avoir soutenu une chercheuse en post-doctorat (Alessandra Pescatore) pendant 3 ans (2010-2012), nous avons décidé de continuer à soutenir le labo de recherche de l’Istituto di Genetica e Biofisica de Naples, dirigé par le Dr Matilde Valeria Ursini, pour les 3 années en cours
(2013-2015)
• objectif des travaux
– mieux comprendre, à l’aide d’un modèle de souris, atteint par l’IncontinentiaPigmenti exclusivement dans le cerveau, les mécanismes de l’IP dans les atteintes neurologiques
– Identifier les interactions entre gènes et protéines qui contribuent à des atteintes neurologiques sévères : séquençage du génome de 5 filles IP, avec atteinte neuro sévère, comparé avec leur mère, sans atteinte neuro, pour identifier quelles altérations génétiques, autres que Nemo, ont pu générer des atteintes neurologiques sévères chez la fille.
– Mise en évidence des mutations autre que la délétion des exons 4-10, ce qui conduit à établir le diagnostic et améliorer la prise en charge
– Rôle de NEMO dans la lutte contre la mort cellulaire (apoptose ou
Nécroptose)

Recherche génétique : Gilles Courtois (Inserm) et l’Institut des Neurosciences de Grenoble

• Gilles a fait partie de l’équipe de chercheurs qui a mis en évidence la voie de signalisation NF-κB et a été associé à l’ensemble des publications sur l’Incontinentia Pigmenti.
• Gilles a mobilisé une équipe de l’Institut des Neurosciences de Grenoble (GIN) autour d’Annie Andrieux et Eric Denarier pour conduire des recherches sur des souris IP
• Objectif des travaux :
– Alors que la labo de Génétique de Naples travaille sur des souris chez qui la protéine NEMO est absente uniquement dans le cerveau, Gilles et le GIN travaillent sur des souris chez qui NEMO est absente dans tout l’organisme.
– Le focus reste sur les atteintes neurologiques
• Ces différentes approches permettent
d’aborder le problème sur plusieurs angles

Recherche génétique – Publication

• Des 1ers résultats ont conduit à une publication « Identification of a new NEMO/TRAF interface affected in Incontinentia Pigmenti » dans la revue internationale Human Molecular Genetics, avec la contribution de Valeria Ursini, Asma Smahi, Gilles Courtois, Alessandra Pescatore et Elodie Bal
• D’autres publications vont suivre dans des revues scientifiques de 1er rang

Recherche clinique : Etude neuro de l’Incontinentia Pigmenti

• L’étude neurologique de l’Incontinentia Pigmenti coordonnée par le Pr Christine Bodemer à l’hôpital Necker consiste à mieux appréhender de manière clinique les mécanismes qui entraînent une atteinte neurologique des patientes IP.
• L’objectif a été de comparer les imageries des patientes IP ne présentant pas de signes neurologiques à celles des patientes atteintes neurologiquement afin de comprendre comment des mécanismes externes pourraient conduire à une atteinte sévère.
• Résultats :
– Les enfants IP avec des atteintes neurologiques présentent une substance
blanche moins dense que normale
– La question vasculaire et inflammatoire en période ante-natale (entre la 28ème et la 32ème semaine) semble être une piste sérieuse d’investigation
– Les IRM des patientes atteintes neuro sont parfaitement superposables, et permettent de décrire les atteintes caractéristiques de la substance blanche
– L’objectif est de définir un protocole de surveillance des enfants IP, et d’établir des fiches techniques de suivi (types d’imageries, fréquence).

Ophtalmologie

• Les enfants IP qui consultent en dermato à Necker, sont maintenant systématiquement vus par le Dr Matthieu Robert pour faire des examens ophtalmologiques
• Depuis la mise en place de ce protocole, 26 enfants ont été pris en charge, dont certains cas graves d’atteinte rétinienne qui ont pu être traités avec succès
• Le projet est de constituer une base de données d’imageries et d’examens ophtalmologiques
• Lien dermato/neuro/ophtalmo

Odontologie – Dentaire

• Le Dr Toupenay a effectué sa thèse de post-doctorat sur le parcours de soin et la qualité de vie des patients souffrant d’agénésies dentaires liées aux maladies rares
• L’action coordonnée de l’association IPF avec les Dysplasies
Ectodermiques, a permis d’obtenir une recommandation
de la HAS (Haute Autorité de Santé) pour une meilleure
prise en charge des agénésies dentaires multiples liées
aux maladies rares. Cet avis est transmis aux Caisses
d’assurance maladie.
• Plateau dentaire de l’hôpital Rothschild à Paris où
sont effectués les traitements pour les
agénésies dentaires liées à une maladie rare
(centre de référence)

Les commentaires sont fermés.