Conseils pratiques

Le saviez-vous ? Tout frais particulier engagé pour votre enfant (acquisition d’un fauteuil ou de tout autre appareillage, installations spécifiques, frais de psychomotricité, d’ergothérapie, d’orthodontie, prothèses, etc.) non pris en charge financièrement par la Sécurité sociale ou dont les frais dépassent les remboursements dont vous bénéficiez, peut faire l’objet d’une demande de prise en charge :

  • auprès du service des prestations extra-légales de la Sécurité sociale (dossier à demander à votre CPAM).
  • auprès de votre mutuelle : la majorité des mutuelles disposent d’un fond pour répondre aux besoins spécifiques de leurs adhérents en situation de handicap. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.
  • auprès de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) dont dépend votre enfant. Contactez votre MDPH pour effectuer une révision de votre allocation pour frais particulier.
  • auprès de notre association IPF (Incontinentia Pigmenti France)

Par ailleurs, si vous ou votre conjoint(e) êtes fonctionnaire ou assimilé(e), même en travaillant à temps partiel sans titularisation, la perception de l’AEEH (Allocation pour l’Éducation de l’Enfant Handicapé) vous donne droit à percevoir sur votre salaire une allocation supplémentaire d’un montant de 142,05 € mensuel (versée par l’employeur).

Pour vous aider dans vos démarches, pensez à faire appel à l’assistante sociale de votre secteur ou toute association locale de soutien aux familles : vous trouverez leurs contacts auprès de votre Centre Communal d’Action Sociale (c’est un service de la Mairie). Faites valoir vos droits !

Si vous souhaitez en savoir plus, si vous avez besoin d’aide pour monter votre dossier, n’hésitez pas à nous contacter.

Les commentaires sont fermés.